La blonde d’Aquitaine est une race de vache à la robe unie de couleur claire qui s’adapte facilement à n’importe quel genre de production : veau sous la mère, de boucherie, jeune bœuf, génisse de boucherie, bovins réformés, etc. Le bœuf blond d’Aquitaine, une spécialité du Périgord, est une viande très tendre réputée pour son goût incomparable et sa délicatesse.

Petite histoire

La blonde d’Aquitaine est issue du Sud-Ouest de la France. Elle résulte d’un mélange entre les races de la garonnaise, du quercy et la blonde des Pyrénées. La race s’est diffusée en 30 ans partout où sont élevées des vaches de race à viande en France. Elle s’est ensuite étendue jusqu’à toute l’Europe. Si la charolaise et la limousine figurent respectivement en première et seconde position des races à viande en France, la blonde d’Aquitaine prend la troisième place du podium. L’appellation « bœuf blond d’Aquitaine » est née en 1987 d’une volonté des éleveurs de mettre cette viande en avant. La qualité de cette chair bovine fait l’objet d’une certification depuis 1991 avec l’homologation « Label Rouge ».

Les caractéristiques du bœuf blond d’Aquitaine

La blonde d’Aquitaine est une vache docile, qui vit longtemps et se reproduit facilement. S’acclimatant naturellement à de nombreux environnements différents, elle peut être élevée dans de nombreuses régions. Les producteurs affectionnent particulièrement la blonde d’Aquitaine pour son haut niveau de rendement en termes de viande bouchère. C’est une vache qui grandit rapidement et dont la quantité de viande récupérée sur une carcasse une fois abattue représente une proportion d’envergure.

Comment cuisiner le bœuf blond d’Aquitaine ?

Les meilleurs morceaux de la viande blonde d’Aquitaine se préparent en général au grill. Mais cette chair tendre se caractérise par une polyvalence capable de satisfaire toutes les envies des amateurs de viande rouge. Elle est ainsi excellente cuisinée en rôti, en viande hachée, en steak, en ragoût ou encore en entrecôte.